Assurance de prêt immobilier senior

Assurance de prêt immobilier senior

6 février 2020 0 Par Tina

Il y a beaucoup des seniors en fin de vie active ou tout simplement retraitée qui souhaite emprunter pour acquérir un bien dans une résidence principale ou secondaire. Aujourd’hui, les banques facilitent beaucoup les prêts, mais elles ont systématiquement besoin d’une assurance prête hypothécaire.

Crédit immobilier et retraite ne sont plus incompatibles

D’un point de vue du jury, il n’y a pas de limite en fonction de l’âge : on peut emprunter pour financer un achat immobilier à 60, 70 ou 80 ans. Cependant, plus l’emprunteur comme on parle au santors est âgé, plus le risque est grand pour la banque. Néanmoins, les banques ont pris conscience que certains seniors ont toujours un réel pouvoir d’achat, donc de remboursement, et se sont adaptées au vieillissement de la population.

Le prêt à pallier

Si la retraite est l’assurance d’un revenu régulier, celui-ci est cependant inférieur au revenu perçu au cours de dernières années de vie active. Pour remédier à cette situation, plusieurs banques ont créé des prêts à versements prévoyant une réduction du versement mensuel à la retraite : les prêts à plusieurs niveaux. Il s’agit d’un prêt dont le versement mensuel diminue à partir d’une certaine période afin de s’adapter aux changements de situations financières. Ce type de prêt comporte deux étapes de remboursement : pendant la période d’activité de l’emprunteur, les mensualités sont élevées ; une fois à la retraite baissent de 30 à 90 % selon les banques. On aura alors des versements mensuels moins élevés, mais la durée du prêt sera un peu plus longue puisqu’on prend plus de temps pour rembourser.

L’exigence de l’assurance emprunteur

Pour accéder à l’hypothèque, il faut encore être sûr d’être assuré : l’assurance emprunteur est toujours exigée par les banques. Cependant lorsque l’emprunteur vieillit, il devient un profil risqué, en raison de problèmes de santé qui peuvent survenir à tout moment, de plus grandes chances de ne pas rembourser le prêt jusqu’à son terme.

Le processus de l’assurance-crédit

L’assurance de crédit immobilier se déroule en plusieurs étapes.

Le choix entre les types d’assurance crédit

Dans un premier lieu, cela consiste pour le banquier à proposer à l’emprunteur la formule d’assurance adaptée à son cas spécifique. A titre d’exemple : une assurance décès-invalidité, d’une assurance perte d’emploi ou encore d’une garantie pour incapacité de travail. Cette première étape a pour but de déterminer quel type d’assurance emprunteur est exigé par le banquier.

Le mode de souscription de l’assurance emprunteur

En second lieu, le mode de souscription de l’assurance emprunteur a pour but de déterminer le mode de souscription de l’assurance-crédit. Généralement, les établissements de crédit proposent à l’emprunteur de souscrire un « contrat groupe ». Il s’agit d’une assurance de groupe proposée par le banquier à tous ses clients qui sollicitent un crédit immobilier. Toutefois, l’emprunteur dispose la possibilité de refuser le contrat de groupe et d’opter pour la souscription d’une assurance individuelle.

L’indemnisation de l’assurance de prêt en cas de sinistre

La troisième étape de l’assurance-crédit est l’indemnisation en cas de survenance d’un sinistre. Pour plus de détails à ce propos, ce dernier est matérialisé par la survenance soit du décès de l’emprunteur, soit de son invalidité ou de son incapacité, soit encore de sa perte d’emploi…