Les critères pour bien choisir un chalumeau à gaz

Les critères pour bien choisir un chalumeau à gaz

12 juillet 2020 0 Par Sandra

Un chalumeau à gaz est une alternative au chalumeau classique car il est portatif et sans alimentation. Il permet de réaliser de nombreux travaux comme le brasage en plomberie ou en sanitaire. On peut l’utiliser soit en monogaz soit en bigaz.

Chalumeau à gaz : comment faire le bon choix ?

Un chalumeau à gaz connaît un fort engouement de nos jours contrairement à un chalumeau traditionnel. Il s’agit généralement d’une technique de soudure à flamme recourant une température élevée jusqu’à 3000°C. Mais pour réaliser des travaux de bricolage, de plomberie ou bien de brasage, il va falloir choisir au mieux son chalumeau. Voici alors quelques pistes à considérer.

Choisir le type de chalumeau à gaz

On retrouve sur le marché deux types de chalumeau à gaz : le monogaz et le bigaz. La différence se trouve surtout au niveau des caractéristiques. Le monogaz reste le plus classique car il est rattaché à une seule bouteille de gaz. Il se présente alors sous forme d’un bec avec brûleur. Le bigaz quant à lui ressemble à un chariot de transport alimenté par deux bouteilles de gaz, l’une avec un gaz combustible et l’autre, une bouteille d’oxygène. Ce chalumeau gaz est considéré comme le plus performent de tous car il permet alors de mélanger les gaz et l’oxygène et d’obtenir une flamme réglable au-delà de 3000°C. le chariot de transport sera alors pourvu de bouteilles de gaz et pour régler le débit, il comporte déjà une vanne ainsi qu’un détendeur. Le Chalumeau bigaz remplit plusieurs fonctions tel que le soudobrasage, la découpe, le brûlage, l’oxycoupage et le dégivrage. Il faut alors choisir le modèle approprié en fonction de ses besoins, du type de soudage à effectuer ainsi que du type de chauffe.

Les autres critères à prendre en compte

Outre le type de chalumeau gaz, on doit aussi considérer d’autres paramètres notamment le brûleur, la puissance et la buse. Un brûleur n’a pas la même forme ni la même taille. Tout dépend alors du type de travail à réaliser. S’il s’agit d’une opération de brasage, on utilisera forcément un brûleur standard c’est-à-dire, un modèle avec une pointe fine. En revanche, si on réalise des travaux de décapage de peinture, il faut éventuellement utiliser un brûleur avec un bec plat. Outre le brûleur, la buse doit être aussi choisit avec minutie. Le choix va dépendre du débit du chalumeau et toujours du type de travail à effectuer. On retrouve sur le marché un grand nombre de modèle qui est classé par des numéros (n°00, n°2, etc.) Pour un débit entre 10 et 140l.h par exemple, on utilise une buse n°00. On doit aussi vérifier la puissance du chalumeau, laquelle doit être adaptée à la température de chauffe ou alors à la consommation en gaz. Enfin, il est aussi indispensable de choisir le type de gaz en fonction de l’utilisation qu’on en fera. Généralement, on utilise du gaz propane et du butane. Le propane ne doit pas être utilisé dans un espace intérieur et en particulier, si elle renferme 6,5l de gaz. Par contre, un chalumeau à gaz butane constitue une excellente solution pour travailler dans des conditions plus convenables aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Cependant, il faut faire attention à bien aérer l’espace intérieur si on doit dégager d’important oxygène.

Optez pour le bon équipement de soudure

Le chalumeau gaz est un équipement de soudure le plus utilisé dans le brasage, le soudo-brasage ou bien, dans d’autres travaux de soudure et de bricolage à la maison. En dehors des critères techniques, on ne doit pas non plus négliger le confort d’utilisation, l’ergonomie et les caractéristiques du chalumeau. Bref, utiliser cet équipement de soudure permet de réaliser de nombreux travaux mais encore faut-il bien choisir le modèle approprié en fonction de la fréquence d’utilisation, le type de métal d’apport et des pièces à souder. On doit alors opter pour un modèle grande marque et facile à manier.