Les combles aménagés : des éléments phares pour une maison économe en énergie

Les combles aménagés : des éléments phares pour une maison économe en énergie

6 septembre 2019 0 Par Nathalie

Isoler les combles aménagés constitue une étape cruciale pour éviter le gouffre thermique. De plus, la toiture représente jusqu’à plus de 25% des déperditions de chaleur totales. Grâce aux travaux d’aménagement des combles, les propriétaires peuvent également gagner en surface habitable ou créer une extension du logement.

Les combles aménagés : avantageux pour un projet neuf et de rénovation

Lors de la construction d’une maison, l’isolation des combles aménagés optimise le gain de place. Il s’agit ici de l’isolation par l’extérieur avec des caissons préfabriqués composés de laine de verre, de laine de roche ou d’autres produits isolants. Cette méthode permet de supprimer tout risque de ponts thermiques, et elle représente l’une des solutions les plus avantageuses. Bien qu’il s’agisse de la technique la plus onéreuse, cela se justifie par son efficacité. Elle permet, entre autres, de réduire les déperditions thermiques, et donc de réduire les factures énergétiques. En neuf, il est également possible de procéder à l’isolation par l’intérieur. Pour ce faire, il suffit d’une couche d’isolant sans pare-vapeur entre solivettes.

Ensuite, l’installateur appliquera une deuxième couche de matériau isolant maintenue par les fourrures. En rénovation, si les particuliers envisagent de remplacer la charpente et la couverture, la même configuration que celle précédente est de mise. Il ne reste plus qu’à choisir la toiture en fonction des besoins de l’aménagement des combles afin de bénéficier d’une multitude de possibilités. Bien sûr, il existe d’autres solutions en fonction du budget et des attentes des consommateurs. Utiliser des sacs d’isolation constitués d’un pare-pluie, d’un soufflet de décompression et d’un frein vapeur permet un soufflage dans les rampants de tous les matériaux isolants en vrac.

Une solution pour prétendre des aides pour amortir les travaux

En plus d’améliorer le confort thermique de l’habitat, isoler ses combles peut permettre d’avoir droit à des aides financières. En effet, les travaux peuvent ouvrir droit à de multiples dispositifs d’aides. Le particulier peut, par exemple, bénéficier d’un crédit d’impôt de transition écologique ou CITE. Son montant s’élève à 30 % du coût des travaux si le logement a plus de deux ans, et si l’opération est confiée à un professionnel avec la mention RGE. Il est aussi bon de noter que les travaux peuvent être financés par un éco-prêt à taux zéro.

En outre, le candidat peut également profiter du taux de TVA le plus réduit dans la zone. Pour un logement qui a plus de 15 ans, l’ANAH ou Agence nationale de l’habitat est à même de prendre en charge l’investissement. Avec un peu de chance, le particulier pourra de même isoler les combles pour une somme de 1 euro. Bien sûr, ce dispositif est spécialement conçu pour les foyers aux revenus modestes. Il s’agit actuellement de l’une des aides les plus efficaces du moment. Grâce à ces nombreuses aides, les familles en difficulté financière pourront désormais profiter d’un confort thermique optimal en dépensant peu lors des travaux. Il ne reste plus qu’à bien choisir l’entreprise RGE avec qui travailler.