Quelques conseils pour la conception d’un bassin de jardin

Quelques conseils pour la conception d’un bassin de jardin

20 décembre 2020 Non Par Amine

Vous avez rêvé pendant un bon moment de construire un magnifique bassin dans votre cours ou dans votre jardin. Mais voilà, par où commencer ? Voyons ensemble les premières choses à considérer pour votre futur bassin.

 

L’emplacement de votre bassin de jardin

Le bassin doit avoir une exposition au soleil chaque jour, idéalement pour une durée inférieure ou égale à 6 heures. Le bassin à besoin de plantes, sans soleil, pas de plantes.

 

Pourquoi a-t-on besoin de plantes ?

Les plantes créent de l’ombre au bassin durant l’été limitant l’augmentation de la température de l’eau. Elles servent également de refuge aux poissons. Les plantes filtrent naturellement le bassin et absorbent les métaux lourds. Pour éliminer les algues en suspension dans l’eau, nous avons les filtres et aussi l’UV, mais les algues filamenteuses peuvent être limitées par les plantes qui entreraient en concurrence avec ces algues-là.

Certaines plantes aquatiques sont incontournables pour les bassins en général. Il faut choisir des plantes oxigenantes. Elles sont généralement enracinées au fond du bassin, submergées ou seulement en partie. Elles captent les nutriments dans l’eau tels que l’azote venant des pluies et de l’atmosphère, entrant directement en compétition avec les algues.

Voici quelques bonnes plantes à avoir dans son bassin :

La myriophyllum aquaticum, d’autres plantes encore telles que la Potamogeton natans. Le choix de vos plantes doit être en correspondance avec votre volume d’eau.

 

La distance des installation électriques

 

La distance entre le réseau électrique et votre bassin, c’est aussi un point capital à considérer car les plantes ne font pas tout dans le bassin. Les poissons consomment de l’oxygène et produisent des déchets.

Pour garder une eau propre et saine pour vos poissons, il vous faut une bonne filtration avec un débit suffisamment puissant pour renouveler l’eau du bassin en une heure. Il aussi est recommandé d’utiliser une lampe UV qui éliminera les algues en suspension et les mauvaises bactéries. Tous ces équipements fonctionnent à l’électricité.

 

Quels poissons choisir pour votre bassin et combien ?

Dans les groupes et forums des amateurs en aquariophilie il n’est pas rare de trouver ces questions-là. Beaucoup de monde font des bêtises sans le savoir parce qu’ils sont mal renseignés sois en faisant des recherches à droite à gauche sur internet, sois parce qu’ils se font avoir par des vendeurs peu scrupuleux. Il vous faut mettre le bien être des poissons en premier.

Un poisson rouge pour cent litres d’eau, et pour les kois, il faut compter 5 mètres cube pour la première koï et compter un ou deux mètres cubes d’eau par koï supplémentaire

Il faut savoir qu’une koï de 1 an à 10 cm mesurera au bout de deux ans entre 35 et 40 centimètres pour finir sa vie aux alentours de 80 centimètres, voir un mètre de long.

Pour un esturgeon il faut entre 20 à 25 mètres cubes d’eau.

 

La paroi du bassin

C’est encore quelque chose d’important à considérer. Il arrive parfois que des branches percent le fond du bassin le plastique n’est donc pas la meilleure solution. Il est recommandé d’utiliser la bâche EPDM PondeGard Firestone car elle épouse toutes les formes, résiste au gel avec une pliabilité à moins 45 degrés. Elle est résistante, souple, non toxique et a une garantie d’au moins 10 ans sur les défauts et 20 sur la résistance aux UV. La bâche EPDM PondeGard Firestone a une durée de vie de 60 à 80 ans.

Il est recommandé d’utiliser une lampe UV qui éliminera les algues en suspension et les bactéries.

 

Le choix de la pompe.

Il est important de choisir une pompe de qualité Oase ou même Messner. Voir les conseils sur le choix d’une pompe sur Foudebassin.com

Une fois la pompe achetée il vous faudra la placer dans le fond du bassin mais à une hauteur surélevée d’au moins 30 centimètres, pas complètement au fond, parce qu’un jour vous pourriez avoir votre bassin vidé par la pompe à cause d’un tuyau qui se déconnecterait et les poissons en mourraient tandis que si vous l’avez surélevée avec des dalles par exemple pour qu’elle soit à une hauteur de 30 cm au-dessus de la surface du fond du bassin, Vos poissons seront en sécurité.

 

La filtration

Pourquoi avoir une bonne filtration ? Le but est d’enlever les particules en suspension, avoir assez de bactéries pour manger les nitrates et de produire suffisamment d’oxygène. Quel genre de filtration peut assurer une eau claire et un cadre de vie idéal pour vos poissons ?

Une bonne filtration comprend un système de vortex passant par des brosses de filtrations offrant une filtration mécanique. La deuxième étape de filtration c’est le tapis japonais. Le tapis Japonais est excellent pour filtrer, parce que les saletés s’incrustent à l’intérieur et ça devient un endroit parfait pour le développement des bactéries. Ensuite, l’eau passe par un compartiment de pierres spéciales que l’on appelle la pouzzolane. C’est une pierre volcanique que l’on trouve dans les jardineries. Elles sont un support pour la vie des bactéries et leur volume devrait être aux alentours de 10% de pouzzolane pour le volume d’eau du bassin.

Voilà donc quelques conseils pour la conception et l’installation de votre bassin de jardin. Je vous souhaite un bon succès et beaucoup de plaisir.