L’utilisation du sel pour votre bassin à Koïs

L’utilisation du sel pour votre bassin à Koïs

2 décembre 2020 Non Par Amine

Aujourd’hui, nous allons parler un peu du sel et de ses vertus pour le traitement et le bien-être. Vous avez une approche de confort ou une approche thérapeutique. Il est fréquent de mettre du sel dans les bacs à poissons après qu’ils ont fait un long voyage. Ça permet de les aider à se relaxer, et à récupérer rapidement de l’énergie. Il faut compter à peu près 3 à 4 grammes par litre d’eau soit 3 à 4 kilos au mètre cube. Ça permet au poisson d’équilibrer sa pression osmotique et de s’économiser en énergie au maximum.

 

En approche purement thérapeutique, si votre poisson a un problème, un problème de santé, une infection parasitaire, on peut faire un traitement flash, on met 15 – 20 grammes de sel par litre d’eau dans un bac et on met le poisson dedans pour une période très

brève maximum une minute. Il faut absolument rester à coté pour observer sa réaction. S’il semble perdre le sens de l’orientation, se retourner ou être en total stress, il faut le ressortir.

 

Pourquoi le sel fonctionne dans les bassins à Koïs

 

Le sel permet de tuer les parasites. Ça fait éclater leurs cellules ou du moins, ça les abime grandement. Le sel est un bactéricide et ça permet de nettoyer les ouïes. Il ne faut pas utiliser le sel en permanence parce que les bactéries peuvent devenir résistantes à la longue, ce qui n’est pas souhaitable.

 

Pour comprendre pourquoi ça marche, il faut comprendre ce qu’est le mot osmorégulation. La régulation est simplement un mécanisme physiologique du poisson pour contrôler le taux de sel et d’eau dans son corps. L’osmorégulation, c’est lié à l’osmose. Qu’est-ce que c’est que l’osmose ? L’osmose est un mouvement d’un produit à forte concentration à travers une membrane semi perméable. Donc, globalement, il va y avoir un transfert d’eau qui va s’effectuer entre une solution qui est diluée vers une solution qui est concentrée au travers d’une membrane semi perméable. Dans le cas du poisson, la membrane semi perméable, c’est sa peau.

 

Dans l’eau, il y a une force, une pression osmotique qui va s’appliquer sur le poisson parce que l’eau va essayer de rentrer dans le poisson. Donc, évidemment, les poissons vont lutter naturellement pour ne pas perdre leur sel et ça va leur demander de l’énergie. Dans le cas où nos poissons sont malades ou stressés, ça va faire dysfonctionner l’osmorégulation et les poissons vont avoir du mal à réguler cette pression osmotique et ils vont en souffrir. Il vaut mieux utiliser du sel alimentaire, du gros sel. Le sel est donc une méthode de traitement bio, sans toxiques et produits dangereux.

 

Le sel est-il la meilleure solution ?

 

Mais le sel ne répond pas à tout et dans tous les cas, il est important de connaitre la nature de mal qui frappe les poissons avant de traiter à l’aveuglette. Vous pouvez vous renseigner auprès d’un vétérinaire spécialisé poisson. Il vous faudra dans ce cas analyser l’eau de votre bassin et même emmener un de vos poissons malade dans une boutique spécialisée poisson ayant un service d’analyse. Il sera examiné au microscope et le bon traitement sera ordonné. Maintenant le sel apporte aussi des désavantages. Il peut bruler et à irriter. Pour protéger les poissons et les aider à se remettre d’un traitement au sel, il est conseillé d’utiliser du Malamix 17

 

Avec le malamix 17 on va améliorer le mucus. Il contient des vitamines et des nutriments pour améliorer ce mucus, tel que l’aloe Vera, le carotène, des vitamines C’est absorbé par la peau et les branchies et ça va augmenter les résistances et la défense immunitaire des poissons. On peut utiliser le malamix en préventif tous les trois mois, même en hiver. On l’utilise aussi après un traitement chimique. Il peut donc être utilisé en préventif. Il contient aussi des enzymes. On le disperse dans l’eau du bassin, et on arrête l’UV. Le malamix peut durer deux années en limite d’utilisation. Et il contribuera naturellement au bien être de vos poissons.