Pâques en Corse

Pâques en Corse

31 mars 2021 Non Par Amine

Lorsque vous choisissez la période de l’année à laquelle visiter la Corse, pourquoi ne pas penser à Pâques ? C’est une période merveilleuse à visiter grâce aux nombreuses célébrations qui ont lieu sur l’île. C’est l’occasion de découvrir un aspect très authentique de la Corse, qui peut être moins évident lorsque la saison estivale bat son plein.

Les Racines chrétiennes

La Corse est et a longtemps été majoritairement catholique et reste très attachée à ses racines chrétiennes. Historiquement, Noël n’est en fait pas la plus importante célébration chrétienne. Pour de nombreux chrétiens du monde entier, Pâques reste le moment le plus important de l’année car il célèbre la résurrection de Jésus-Christ, qui est au cœur de leur croyance. Il n’est donc pas surprenant que Pâques soit un moment très fêté sur l’île.

Dans la plupart des vieilles villes, vous pourrez suivre les rituels traditionnels. Deux villes se distinguent par leurs traditions particulières à cette période de l’année : Sartène, où se déroule la célèbre procession du Catenacciu le Vendredi saint, et Cargèse, où une partie de la population descend des colons grecs, ce qui en fait une ville qui célèbre Pâques à l’église catholique le dimanche et à l’église orthodoxe le lundi, selon le rituel byzantin.

Traditionnellement, pendant la semaine sainte, les cloches des églises cessent de sonner. Le jeudi précédant Pâques, les églises prennent une apparence de deuil : les bougies sont éteintes, les autels sont dépourvus de toute décoration, les statues sont recouvertes de voiles. Certaines villes entament déjà des processions religieuses aux flambeaux à la tombée de la nuit le mercredi et le jeudi. Le jeudi soir, de nombreuses paroisses commémorent le dernier repas de Jésus et de ses disciples, lavement des pieds compris. 

Le Vendredi saint est le jour le plus intense des célébrations de Pâques. Le Vendredi saint, des processions rejouant la Passion dramatique du Christ, presque comme des mini-pièces de théâtre, ont lieu dans toute l’île. Chaque confrérie religieuse organise la sienne. Chaque ville a ses propres traditions. À Corte, les pénitents portent la statue du Christ couchée sur des civières. A Bonifacio, les statues des saints sont portées à travers la ville selon un schéma précis. Ma grand-mère était originaire de Sartène, où se déroule la plus célèbre procession de Pâques : un pénitent anonyme et encapuchonné de rouge (seul le prêtre connaît son identité et l’a préparé en secret pour le grand jour) porte une lourde croix et tombe trois fois sur le chemin de l’église. La foule le suit en chantant des prières et en implorant le pardon de Dieu. La cérémonie se termine dans l’église par de nouveaux chants et de nouvelles prières. L’atmosphère lourde et mystique est indescriptible. Même si vous n’êtes pas religieux, vous pourriez être ému par la ferveur de la foule et la foi de l’homme anonyme qui a choisi de faire cette dure pénitence.

Le samedi de Pâques, de nombreuses soirées de prière sont organisées dans les églises. Les prêtres vont souvent bénir les maisons, qui ont été soigneusement nettoyées au préalable, et bénir l’eau bénite qui servira pour le reste de l’année. Un grand feu de joie est souvent allumé le soir. 

Le dimanche de Pâques, l’atmosphère s’éclaircit. C’est le moment de manger et de faire la fête. L’agneau de Pâques ou le chevreau rôti est servi pour le déjeuner. Si vous n’êtes pas fan ou si cela vous brise le cœur de manger un chevreau (je sais que cela brise le mien), vous pourrez au moins manger un dessert. Le cacavellu ou campanile est un gâteau traditionnel de Pâques : il contient un œuf, encore dans sa coquille, qui est cuit avec le gâteau dans le four.

Le lundi de Pâques, c’est le moment de partir en pique-nique avec la famille et les amis. On l’appelle “a Merendella”, ce qui signifie en gros pique-nique ou petit repas.

Si vous êtes un jour sur l’île pour Pâques, retenez ces deux mots :

Bona Pasqua ! (Joyeuses Pâques !)

En savoir plus: https://www.incorsicamag.com/actualite-culturelle-corse/